L’hôpital Montfort. La seule lecture de ces deux mots ramène à la mémoire la défense de la langue française au Canada ailleurs qu’au Québec.

Menacée de fermeture à la fin des années 90, l’Hôpital Montfort, francophone, le seul hôpital d'enseignement en Ontario, a survécu grâce à une mobilisation populaire alimentée par le mouvement SOS Montfort. Les patients franco-ontariens ont ainsi pu se faire soigner dans leur langue maternelle.

En 2005, l’établissement a reçu une subvention lui permettant de doubler sa capacité d’accueil, ce qui nécessairement supposait une nouvelle signalétique.

Le symbole d’une seconde vie

Le design proposait une solution innovante au niveau du matériau à l’époque. Plus ergonomique et plus écosensible que l’aluminium traditionnel, le composite assemblé à partir de bois récupéré symbolisait selon nous comment l’établissement avait été repêché in extremis, obtenant une seconde vie.

Il s’agissait en fait de Panolite ©, généralement utilisé en revêtement architectural. Nous l’avons travaillé pour former l’âme en alvéole de panneaux couverts de laminage de finition.

Les prototypes soumis ont fait foi de la bonne décision. Nous avons pu remarquer une qualité égale aux tolérances exigées de l’aluminium, un fini tout aussi impeccable, des alignements faciles à contrôler, un poids bien moindre que celui de l’alu. Et que dire du prix de fabrication : 40 % du coût pour un même élément.

Bel avancement en signalétique que la réalisation à l’Hôpital Montfort, concept également proposé pour le nouveau CHUM au moment de la réalisation du guide de normes.

La direction de l’hôpital nous commandait de pondre un affichage accordant un équilibre entre les deux langues officielles. Estimant que de tels panneaux pourraient souffrir d’une surcharge d’informations, nous avons présenté des essais graphiques dont la caractéristique typographique assumait le statut francophone du lieu tout en permettant aux anglophones de se repérer et mieux encore, de se sentir les bienvenus.

C’est donc dans ce qu’on appelle la graisse du lettrage et l’emploi de l’italique pour différencier l’une et l’autre langues que l’adoption de la signalétique s’est faite avec un respect et une efficacité appréciés encore aujourd’hui, cinq ans plus tard.

Éléments directionnels intérieurs
L’élaboration de la grille de construction a permis de placer des éléments diversifiés (identification de salle, directionnel de services, panneaux répertoires, etc.) sur chacun des types de panneau à l’intérieur de l’hôpital
L'Hôpital Monfort
bélanger avait obtenu le mandat d’auditer la situation afin de comprendre les lacunes et limitations de la signalétique en place, puis de concevoir les identifications et le wayfinding pour à la fin superviser les installations.
Répertoire des services Directionnel
Par un simple jeu de couleurs appliqué de manière systémique, patients comme visiteurs de l’hôpital peuvent se repérer dans les deux langues.